Afficher :
Ordre :










Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Guide des épisodes
 
 
http://download.codelyoko.fr/rub/guideep/74.jpg
#74 - Je préfère ne pas en parler ! (Saison 4)
Scénario & Synopsis : Bertrand Veyne
Première diffusion en France le 22 août 2007 (France 3)
Première diffusion aux USA le 31 juillet 2007 (Cartoon Network)

[Résumé officiel] [Résumé détaillé] [Mémo] [Anecdotes] [Citations] [Script] [Galerie] [Communauté] [Commentaires des membres] [LyokoStats]
 
 

Résumé officiel
 
Jérémie s’étant mis en tête d’entraîner les Lyoko-guerriers afin de lutter plus efficacement contre XANA, ceux-ci s’adressent à Jim, qui a été instructeur dans l’armée. Nos héros —Jérémie compris— participent donc à un stage « commando », qui fait vite comprendre aux apprentis Marines où se situent leurs limites ! Durant ce stage, nos héros en apprennent également d’avantage sur le parcours de leur prof de sport. Mais bientôt, XANA attaque… Tandis que Jérémie reste solidaire de « G.I. Jim » blessé, les Lyoko-guerriers sont obligés de mettre en application les méthodes de ce dernier afin de rejoindre l’usine…
 

Résumé détaillé
 
Dans la forêt, la sueur coule ! Pourtant, Jim n'y est pour rien et XANA encore moins, c'est Jérémie qui a pris la décision d'entraîner sportivement ses amis dans la forêt.
Cependant, les 4 Lyoko-guerriers ne sont pas très convaincus par leur prof de sport et supportent d'autant plus mal ses brimades que Jérémie est un navet du sport...

De retour à Kadic, les amis tentent de lui faire comprendre avec plus ou moins de tact. Mais il prenne cependant le problème par les cornes : Il leur faut un entraîneur digne de ce nom... Un pro ! Aelita semble avoir une idée.

Nous retrouvons les héros devant la chambre de Jim. Jérémie demande au prof de sport s'il accepterait de former avec eux un commando dont il serait le sergent instructeur. Emporté par le souvenir de ces années en tant qu'instructeur chez les Parachutistes Jim accepte et ne perd pas de temps : Rendez-vous l'après-midi même dans la forêt ! Et ce pour TOUT LE MONDE. Jérémie se sent soudain mal à l'aise : il va devoir subir l'entraînement. Résigné, il prend son ordinateur dans son sac à dos et se rend au carrefour de la Croix Rousse, avec ses amis.

L'entraînement de GI-Jim commence sur les chapeaux de roues avec une engueulade : Les héros sont arrivés avec 3 secondes de retard. Les exercices peuvent débuter : Un long footing suivi d'une série de pompes auxquelles Jérémie craque et s'effondre, puis des flexions extension !
Durant une micro-pause, les héros se plaignent du rythme. Jim ne se démonte pas, leur rappelle qu'ils ne sont que des lopettes et que c'est dans l'adversité qu'un homme prouve sa valeur. Il les met ensuite au pas par quelques cris. Terrorisés, les héros n'ont plus qu'à s'exclamer "Chef, oui chef !".
Et c'est reparti pour un footing dans une longue montée sur terrain abimé. Odd rejoint Jérémie dans le banc des exténués : Il a trop mangé.
Les exercices se spécialisent un peu ensuite ! Tenir en équilibre, ramper, escalader, se tenir au dessus du vide, traverser un pont de corde. Les héros récoltent à chaque fois leur part de brimades. Leurs joues arborent de grosses traces rouges.

L'heure de la pause sonne enfin. Yumi convainc alors Jim de leur parler un peu de sa longue et passionnante vie. Le surveillant se perd en anecdote pendant que les héros soufflent. Mais rien ne peut perturber Jim et quand la pause est fini, les héros repartent en courant, sauf Jérémie qui prend du retard en consultant son ordinateur : Tour activée !

Pas loin d'eux, un sanglier xanatifié apparait. Courageusement, Jim l'affronte, en souvenir de ses années dans la jungle birmane et le tient en respect. Quand Jérémie arrive et se fait charger, le surveillant se jette à corps perdu pour protéger son élève ! Il se fait assommer...
Ulrich provoque alors le sanglier et l'entraîne dans la forêt... Il trouve refuge en hauteur, surpassant son vertige.

Jérémie traîne Jim jusqu'à un refuge. Il est sonné et prend le jeune blondinet pour le Président... Aelita, Odd et Yumi, coupent à travers bois pour rejoindre l'usine et leur entraînement a porté ses fruits, les chemins difficiles de la forêt sont franchis avec brios.

De son côté, le sanglier laisse Ulrich et retourne en direction de Jérémie et Jim. Ulrich saisit l'occasion et gagne l'usine. Arrivés là-bas, les Lyoko-guerriers constatent le pire : En plus d'attaquer sur Terre, XANA envoie William s'en prendre au Coeur de Lyoko, sur sa Manta, épaulée de trois des autres créatures bleues.
Aelita virtualise Yumi et Odd dans le 5ème Territoire. Elle programme ensuite une virtualisation différée dans le Territoire Forêt...

Jérémie et Jim se sont trouvés un abris et l'ont camouflé avec des fougères. Pour masquer leurs odeurs corporelles, ils se frottent avec de la menthe poivrée ! Cela inspire Jim qui repart sur son passé, évoquant la période où il s'enduisant de fiente de caribou pour pincer sur le fait les pyromanes au Québec...

Ulrich et Aelita parcourt le Territoire Forêt, pourtant, ils n'aperçoivent pas la Tour. En revanche, ils croisent des Krabes. Ne s'éternisant pas dans le duel, ils en détruisent un et continuent leur recherche.
Dans la salle du Coeur, Odd et Yumi affrontent les Mantas. Yumi en vainc une. Odd s'accroche ensuite au dos d'une des créatures pour forcer ses congénères à faire feu sur elle. L'homme-chat est malheureusement dévirtualisé par un des monstres de XANA, son bouclier cédant sous les puissants tirs.
Yumi lancent alors deux éventails sublimement ajustés. Les deux dernières Manta, dont celle de William sont détruites. Sautant de sa monture avant sa mort, le XANA-guerrier atterrit derrière Yumi. L'affrontement est inévitable : La japonaise se trouve entre lui et le Coeur ...

Sur le Territoire Forêt, toujours aucune trace de la tour. Ulrich et Aelita font demi-tour : Elle doit se trouver près des Krabes qu'ils avaient croisés... Arrivés sur place, l'Overbike se fait violemment fauché par un tir. L'un des Krabes dévirtualise Ulrich. Aelita se retrouve seule face à deux des monstres. Elle en détruit un en l'attaquant par dessous, mais le troisième résiste.

Dans la forêt réelle, le sanglier retrouve la trace de ses proies. Pour protéger Jim, Jérémie part en courant, le sanglier a ses talons. Le surveillant admire alors le courage de son élève. Jérémie se réfugie sur le pont en corde, mais le sanglier frappe l'arbre à répétition. Jérémie pend au dessus du vide. Juste avant de tomber, Jim surgit et malgré sa jambe mise en attelle par Jérémie, il tiens tête à la bête, avant d'être assomé pour de bon. L'animal xanatifié charge alors Jérémie.

Au même moment, William lève sa lourde lame sur Yumi. Elle esquive, repousse une première fois son ennemi. William rappelle sa lourde épée et repousse un éventail de la japonaise. Il charge, esquive le deuxième en sautant et plonge sur Yumi, certain de sa victoire. La japonaise le surprend alors, elle saute à terre et à l'aide de ses deux jambes expédie William derrière elle, par une variante d'un prise d'art martial. Le XANA-guerrier se prend alors de plein fouet l'éventail qu'il avait évité.
Sur la Forêt, Aelita repère la tour ! XANA l'avait rendu invisible, cependant, un tir raté d'Aelita viendra entourer la tour d'une aura rose, comme les champs de force. Tirant sur le Krabe, la Princesse l'atteint et profitant de son immobilisation due aux salves d'énergie, elle pénètre dans la tour et va taper le Code Lyoko. Revenu à lui même, le sanglier s'enfuit dans les taillis.

De retour à Kadic, les héros se rendent compte que Jim n'a pas réalisé l'implication d'une intelligence artificielle dans ses déboires : Il pense juste avoir affronté une bête féroce sauvage et s'en être tiré avec deux semaines de convalescence. Il propose donc aux Lyoko-guerriers de reprendre l'entraînement dès son rétablissement. Ces derniers refusent... sauf Jérémie ...
Visiblement, ça n'a pas déplu au génie de s'entendre dire par son prof de sport qu'il "avait du cran" !
 

Mémo
 
- Attaque : Prise de contrôle d'un sanglier !
- Territoires visités : 5ème Territoire ; Forêt
- Virtualisations : Yumi/Odd ; Ulrich/Aelita
- Ennemis rencontrés : Krabes (3) ; Mantas (3) ; Manta noire ; William
 

Anecdotes
 

Sur les personnages

- Première fois que Yumi réussit à venir à bout de William.
- Troisième fois qu'Odd fait du rodéo sur une Manta.
- Troisième épisode de la saison 4 où Sissi est absente.

- Une nouvelle fois, XANA a rendu une tour invisible. La première fois était dans l'épisode 40 « Contagion » et la deuxième dans l'épisode 47 « Au meilleur de sa forme ».

- Cet épisode nous dévoile des facettes encore inexplorées de la vie de Jim, tout en revenant sur des points déjà évoqué par le passé.
Le surveillant a été instructeur chez les parachutistes, section FIS (Forces d'intervention secrète).
Il a également fait du vol en orbite.
Lors d'un longue tirade, il raconte plus en détail comment après avoir eu son diplôme de professeur d'EPS, il a tout d'abord été plongeur de combat, puis il a intégré la NASA pour essayer des scaphandre en piscine. Le Président l'aurait ensuite décoré pour services rendus à la nation, ce qui lui aurait permis d'intégrer les services secrets.
Par divers procédé, il a ensuite échoué professeur de danse de salon à Buenos Aires sans oublier qu'il a été garde forestier au Québec où il s'enduisait de crotte de caribou pour traquer les incendiaires.
A noter pour finir que Jim a des ancêtre indiens et qu'il s'est rendu dans la jungle de Birmanie où il avait maté des gros sangliers !

Sur les erreurs

- La porte de la loge de Jim change souvent de couleur (bleu, bleu foncé au lieu de grise).
- Les traits sous les yeux d'Aelita disparaissent quand Ulrich demande où se situe la tour activée.
- Au moment où Jim se jette sur le sanglier, son pansement est sur la mauvaise joue et le K vert de son pull est à gauche au lieu de droite.

Sur la série

- Titre anglais : I'd rather not talk about it !

- Seule attaque du Coeur de Lyoko de la saison 4. Dernière fois de la série par ailleurs.
- Première utilisation du bouclier d'Odd dans la saison 4 et première fois également qu'il se brise.
- Deuxième fois qu'un véhicule fait irruption dans la salle du Coeur !
- Troisième fois que XANA rend une tour invisible.
- Le titre de l'épisode renvoie à la phrase favorite de Jim.
- Odd fait du rodéo sur une des Mantas exactement comme dans l'épisode 55 « Raz de marée ».
- La musique de la loge de Jim est : Vous ne devriez pas ! le tube qu'Odd avait téléchargé et que XANA avait utilisé pour en faire une arme dans l'épisode 18 « Musique mortelle » et ensuite en entend la musique de son film : Paco, le roi du disco !
- Jim : "Boh, depuis mon premier vol orbital plus rien ne m’surprend !"
Allusion à l'épisode 45 « Guerre froide » où il avait parlé aux élèves, le proviseur, JT et Edna de l'époque où il était cobaye pour un programme d'entrainement spatial.

Sur les allusions

- Jim : "T’aurais pas côtoyé les commandos Magyar, toi ?"
Magyar signifie "hongrois".

- Lors des flashs-back de Jim, on le voit à New York en tenue d'agent secret et derrière lui on aperçoit Le World Trade Center, il s'agit des deux tours jumelles d'affaires situées à Lower Manhattan, à New York, aux États-Unis, détruites le 11 septembre 2001 par d'attentats-suicides.

- Jim : "Rouanita Banana ne jouait pas seulement du bandonéon"
Le bandonéon est un instrument de musique à vent et à clavier.

- Jim : "Elle m’a bluffé avec son biplan !"
Un biplan est un avion pourvu de deux paires d'ailes, l'une au-dessus de l'autre.

 

Citations
 
Jérémie : Alors là c’est catastrophique ! Sans rire, faut l’voir pour le croire ! Bande de tortues sous tranquillisants ! Sauf toi, Odd, même les tortues sont plus rapides !
Odd : Oh toi le mec le plus nul en sport depuis l’invention du sport t’ose me dire ça ?!
Ulrich : Ouais, c’est vrai là, t’exagère un peu Einstein !

Yumi : Jérémie, y’a p’têt une autre façon de s’entraîner…
Jérémie : Ah ouais ? En clair, j’suis nul comme entraîneur, et si vous ramez, c’est d’ma faute ?
Ulrich et Odd en chœur : Eh ben ouais !

Jim : Boh, depuis mon premier vol orbital plus rien ne m’surprend !

Jérémie : Il paraît qu’vous avez été instructeur chez les para…
Jim : Exact ! Section Spéciale ! Les F.I.S ! Force d’Intervention Secrète. Oh c’était l’bon temps ! Mais c’la dit, je préfère ne pas en parler.

Jim : Surtout toi, Belpois, je dois dire que je désespérais de te voir un jour devenir un homme, un vrai !
Jérémie : Oh on s’calme ! L’entraînement c’est… c’est pour… pour les autres là ! pas pour moi !
Jim : Le stage est pour tout le monde sans exception !

Odd : Ouais, super ton idée d’stage ! Comme ça tu vas pouvoir muscler aut’ chose que ton chronomètre ! Et olé !

Aelita : T’en fais pas, jérémie. Un stage commando avec Jim ça peut pas être si terrifiant qu’ça !
Jérémie : Ben moi je demande à voir…

Jim : Une équipe de bras cassé, ça, j’en ai vu ! Mais des comme vous, ça, jamais ! 15h00, c’est pas 15h00,2, ou 15h00,3 !
Odd : Ouha ! On va pas s’prendre le chou pour 3 s’conde avant l’mon…

Jim : Y’a qu’une cloche ici ! Et cette cloche, elle est devant toi !

Aelita : Je m’demande si c’était une bonne idée d’aller chercher Jim…
Jérémie : Une bonne idée ? Nan Aelita, c’était vraiment la pire idée qu’t’ai jamais eu, c’est sûr !

Aelita : Jérémie, ça va ?
Jérémie : Non, là j’me sens pas bien…
Jim : Pas d’ça avec moi, l’ami ! Et ça, ce n’est que le début du stage !

Yumi : M’sieur Morales ? C’est pas un peu exagéré ? On a parlé d’entraînement, pas d’torture !

Jim : à partir de maint’nant, on vit et on meurt, ensemble, compris ?
(Grommellements des cinq héros.)
Jim : EST-C’QUE C’EST COMPRIS ?
Les cinq (se mettent au garde à vous) : Chef, oui chef !

Jim : Toi, Belpois, tu pourrais même pas battre une poule unijambiste à la course ! Allez ! Un deux ! Un deux ! Un deux !

Jim : Jeune fille, apprend que c’est dans l’adversité que l’homme forge sa valeur et qu’il la frappe du sceau de la gloire !

Jim : Arrête de faire le clown Della Robbia ! T’es pas au cirque ici ! Stern ça va ! Fais pas ta mauviette ! Vu où tu es ça va faire très mal si tu t’laisse tomber ! Allez Belpois ! ça va, t’as eu l’temps d’sécher, c’est bon tu peux rentrer maint’nant ! Allez ! T’es une limace ! Une limace ça a pas mal au dos ! STONES ! J’avais dis « par-dessus » !

Yumi : Euh dîtes donc, monsieur Moralès, si vous nous racontiez votre vie ? Je sais qu’d’habitude vous éviter d’en parler, mais là, comme on est entre nous…entre membre du même commando…
Jim : Hmm… bon, bon d’accord ! Exceptionnellement, je vais vous en faire un petit résumé mais attention, ça reste entre nous. Bref, tout a commencé le jour où j’ai terminé ma formation de professeur d’éducation physique. Comme j’avais aussi un brevet de plongée la marine nationale m’a recruté pour faire disons des… O.P. des Opérations Spéciales. C’est là que la NASA m’a repéré et en tant que plongeur professionnel a fait appel à moi pour tester les scaphandres en piscine. Après avoir été décoré par le Président pour « services rendus » j’ai reçu mon affectation dans les services secrets… et croyez moi, Rouanita Banana ne jouait pas seulement du bandonéon, c’était aussi une sacrée pilote de tout type d’appareil ! Bref, quand j’ai débarqué à Buenos Air avec mes appareils photos, elle m’a bluffé avec son biplan !

Yumi : Il est énorme… on ferait mieux de faire un détour…
Jim : Mais non ! On n’risque rien ! J’en ai maté des plus gros que ça en Birmanie !

Jim : Laissez le moi le p’tit cochon d’lait !

Odd : Oh ouais, bien visé Ulrich !
Aelita : T’es un sacré lanceur dis donc !
Ulrich : J’vais faire diversion…
Yumi : Heureusement qu’t’es aussi un bon sprinteur… fonce !

Jérémie : Jim ! Debout, Jim ! J’vais vous aider !
Jim : Oui, monsieur le Président… la mission doit continuer coûte que coûte… dussé-je y perdre tous mes galons…

Jim : Eh, pas mal ton atèle, Belpois. J’en avais pas vu d’aussi belles depuis longtemps… t’aurais pas côtoyé les commandos Magyar, toi ?
Jérémie : Euh… nan ! C’est juste une question d’bon sens. Une articulation blessée souffre moins si on l’empêche de bouger.
Jim : Eh, exact ! Tu pourrais faire un bon soldat, Belpois !... si seulement t’avais un peu plus de muscles.

Yumi : Et la Tour ?
Aelita : Bah il faudra que j’me débrouille toute seule…
Ulrich : Pas toute seule ! Ton Ulrich préféré est là…

Jérémie : M’sieur Moralès, notre camouflage ne sert à rien. Le sanglier nous r’trouv’ra grâce à son odorat.
Jim : Ah, oui… y’a d’grandes chances... enfin, moi quand j’dis « chance »…
Jérémie : Il faudrait réussir à masquer notre odeur… mais comment ?

Jim : Si on avait de la crotte de caribou, on pourrait s’en enduire…
Jérémie : De… de la crotte de caribou ?
Jim : Ouais ! C’est une vieille ruse indienne que j’utilisais au Québec pour surprendre les incendiaires… hum, seulement, on n’est pas au Canada, alors, pas d’crotte de caribou !
Jérémie : Bah tant mieux ! Pas question d’me frotter avec de la crotte de caribou ! (Après ça, espèrer trouver quelqu'un qui voudra laver ses vêtements^^)

Jim : C’est écoeurant cette odeur…
Jérémie : J’imagine que c’est mieux qu’d’la crotte de caribou, non ?
Jim : Question d’goût.

Odd : Oh ! J’me sens mieux sur cet engin que sur les obstacles de Jim !

Jérémie : Voilà. Il ne reste plus qu’à attendre… faut espérer que les autres réussissent à désactiver la Tour sur Lyoko…
Jim : Ça tourne plus rond au niveau du tourne-disque, Belpois !
Jérémie : Vous en faîtes pas j’me comprend. Et sinon, si vous m’racontiez c’que vous f’siez au Canada ?
Jim : Ah, ça ! C’est une longue histoire !

Ulrich : En tout cas, vu l’comité d’accueil, elle doit pas être loin cette Tour…

Odd : Wow ! D’entrée, chaud les marrons !

Odd : Tiens ! C’est pas ton p’tit copain là ?
(Yumi envoie ses éventails sur William.)
Yumi : C’est pas mon p’tit copain !! Il est un peu trop pot d’colle à mon goût !

Jim : Et c’est là qu’j’ai compris qu’à deux générations près, j’étais un véritable indien pure souche !... on dirait qu’ta ruse, elle à marché…
Jérémie : Ouais, mais pour combien d’temps j’l’ignore… l’odeur de la menthe est forte mais… j’sais pas si elle est tenace.
Jim : Ah, ça c’est sûr ! La crotte de caribou, ça tient plus longtemps.

Jim : Bon sang ! Ce tas d’côtelettes sur patte nous à r’trouvé !
(Jérémie se lève et se rue hors de l’abri en hurlant)
Jérémie : YAAAH ! YAAH ! Allez qu’est-c’que t’attends ! J’suis là !!
Jim : Oh… bon sang d’bois… il manque pas d’cran l’blondinet !

Odd : T’inquiète ! J’crois qu’j’ai une idée.
Yumi : Ah ouais ? Laquelle ?
Odd : Je ploonngee ! YIAAAAAH !

Odd : Droit dans l’panneau !

Aelita : Gagné ! Ouais ! XANA nous à déjà fait cette blague !

William/XANA : Maint’nant s’en est fini pour toi !
Yumi : … Je crois qu’t’as parlé un peu trop vite mon cher William…

Jérémie : Promis ! J’mange plus d’porc !
(Un caillou atterrit sur la tête du sanglier qui se retourne, furieux.)
Jim : Alors espèce de jambon mal séché ! Tu crois p’têt t’en tirer comme ça ?
Jérémie : Eh m’sieur Moralès ! Vous auriez mieux fait d’rester à l’abri !
Jim : Tu sais blondinet, tu manques pas d’cran, mais si tu crois que Jim abandonne ses hommes face à l’ennemi, tu t’fourre le doigt dans l’nez jusqu’au cou !

Yumi : Dîtes-moi, vous n’avez pas lancé l’Retour Vers le Passé, vous êtes sûrs que Jim à tout oublié ?
Jérémie : Ben non ! Il s’souviens d’tout. Et ça pour nous, c’est la meilleure des assurances. Pour lui notre sanglier était une bestiole méchante et dangereuse mais tout à fait normale !
Aelita : Bonjour m’sieur Moralès ! On est contents d’vous revoir sur vos deux jambes !
Jim : Sur mes trois jambes, tu veux dire.

Jim : Vous n’étiez pas exactement de vrais commandos mais vous avez su faire preuve de beaucoup d’volonté ! Et dès que je serais rétabli, je compte bien organiser d’autres stages. Et vous viendrez j’espère !
Aelita : Euuh…
Odd : Euuh… sans moi ! J’suis overbooké jusqu’à la fin d’l’année ! Un atelier matelas.
Yumi : Vraiment, Jim c’est trop…
Ulrich : …D’horreur euh… d’honneur !
Jérémie : Vous pouvez comptez sur moi, Jim ! J’vous dois bien ça.
Jim : C’est bien Belpois ! j’savais que j’pouvais t’faire confiance !
(Jim s’éloigne.)
Odd : T’y crois pas ! « Vous pouvez comptez sur moi » ! T’aurais pas pu trouver autre chose Einstein ? Non par exemple ! Ou never, ou nein, ou niet !
Ulrich : à croire que t’aimes souffrir avec Jim.
Voix de Jim : Il manque pas d’cran l’blondinet... !
 

Galerie
 



> Accéder à la galerie de cet épisode !
 

Script
 
Télécharger le script de cet épisode !
 

LyokoStats
 
Voir les LyokoStats de cet épisode !
 

Communauté
 

Tu as un bon niveau de rédaction, un point de vue argumenté et tu veux rédiger toi aussi une critique ? Rends-toi sur ce sujet sur le forum de CodeLyoko.Fr, lis les indications du premier post et lance toi !




Belgarel - 16,5/20

Clique ici pour lire sa critique.
 

Commentaires des membres
 
Note :
0
Commentaire de TAFFOREAU - Posté le 01-04-2013 à 10:35

TROP TROP TROP TROP BIEN(spin) PS YUMI C'EST PAS UN GAGUE :lol:

Note :
17
Commentaire de bastrouille6915 - Posté le 05-01-2013 à 21:24

Bon épisode et bon résumé de la création de la série 8-)

Note :
19
Commentaire de William_fan - Posté le 22-07-2011 à 10:48

Moi j'ai bien aimé cet épisode ! Quelle cruche cette Sissi... De l'avanture, j'adore ça ! J'adore Yumi elle est trop forte (love) VIVE CODE LYOKO ET YUMI !!!!!!!!!!!

[ Voir tous les commentaires (112) / Ajouter un commentaire ]